Visite de Stéphane Le Foll à Bréauté et Goderville

Le lundi 20 février, j’ai été heureuse d’accompagner le Ministre de l’agriculture, mon collègue et […]

Le lundi 20 février, j’ai été heureuse d’accompagner le Ministre de l’agriculture, mon collègue et ami Stéphane Le Foll, pour visiter deux exploitations agricoles de notre territoire.

Nous nous sommes tout d’abord rendus à Bréauté dans l’exploitation d’Aldric Vandermeersch, membre du groupement d’intérêt économique et environnemental (GIEE), labellisé en 2015 sous l’appellation « Terre Eau Energie 76 ». Confronté aux problèmes de ruissellement et d’érosion des sols, le groupe de 10 agriculteurs souhaite promouvoir l’implantation de cultures énergétiques en développant un nouvel aménagement d’hydraulique douce ayant une deuxième fonction de production de biomasse. Ce collectif cherche ainsi à créer une dynamique de protection de la ressource en eau et de lutte contre l’érosion tout en préservant le revenu des exploitations. Aldric Vandermeersch est également cofondateur de la laiterie Brind’herbe et membre du réseau des chambres d’agriculture « Bienvenue à la ferme ».

Nous avons poursuivi notre visite à Goderville pour rendre visite à Antoine Chédru, membre du groupe « Sol » de la chambre d’agriculture et animateur du réseau BASE (Biodiversité, Agriculture, Sol et Environnement), réseau d’échange entre agriculteurs et techniciens innovants qui mettent en œuvre une agriculture de conservation.  Cette association est née il y a une dizaine d’années en Bretagne avec 50 adhérents. Elle en compte aujourd’hui 800, agriculteurs et techniciens français, qui représentent 40 000 hectares  dans le Grand Ouest, l’Alsace et le sud-Est.

Deux agriculteurs dynamiques, positifs et engagés dans l’agro-économie. A l’occasion de ces rencontres, nous avons pu échanger sans langue de bois avec de nombreux agriculteurs du territoire, tous impliqués pour que l’agriculture concilie activité économique, revenus décents et respect de l’environnement.


> Voir le reportage France 3


> Lire l’article paru dans le paris-normandie et sur www.paris-normandie.fr


Article LE FOLL - PN