En déplacement officiel dans la métropole lilloise

Vendredi 10 mars, je me suis rendue dans la Métropole Européenne de Lille (MEL), à […]

Vendredi 10 mars, je me suis rendue dans la Métropole Européenne de Lille (MEL), à l’invitation de son Président Damien Castelain, pour évoquer la mise en œuvre des nouvelles compétences de la MEL et sa politique volontariste en matière d’intégration communautaire et de mutualisation.

Accompagnée de Damien Castelain, j’ai ainsi pu découvrir le centre d’exploitation routier de Marquette-Lez-Lille. La gestion du domaine public routier sur le périmètre de la métropole est devenue compétence communautaire au 1er janvier 2017 -elle était précédemment, pour partie, du ressort du Département- et cette visite fût ainsi l’occasion pour moi de faire un premier bilan de ce transfert avec les élus et les agents.

Le déplacement s’est poursuivi au centre métropolitain des archives de Sequedin. Au-delà d’un service public de qualité rendu aux collectivités et aux habitants de la MEL, le centre des archives témoigne du désir fort d’intégration et de mutualisation qui anime les élus. Toutes les communes de la Métropole Européenne de Lille participent au moins à l’une de des actions du schéma de mutualisation métropolitain et 78% des communes se sont engagées dans plus de 4 actions. La mutualisation des compétences pour répondre au mieux aux nouvelles exigences des citoyens rencontre l’esprit de la réforme territoriale que nous avons menée.

Ensuite, c’est au centre opérationnel et de commandement de la MEL à Lille que nous avons terminé cette matinée. J’ai ainsi pu rencontrer le service en charge de la sécurité et de la vidéo-surveillance des communes associées. Dotés d’un matériel de pointe et d’un système de cartographie très précis, les agents veillent autant sur les flux routiers que sur la sécurité des habitants. Cet équipement montre également que l’articulation entre les échelles communale et métropolitaine en matière de prévention de la délinquance est particulièrement pertinente. Un grand bravo aux agents qui font fonctionner ce centre et veillent sur la sécurité de tous.

Cette visite officielle s’est clôturée à Lille par la première édition du Grand Barouf Numérique. Une initiative de la MEL qui réunissait ce vendredi plus de 800 personnes à la CCI de Lille et qui proposait des expériences et des controverses autour des enjeux du numérique.

Aux côtés d’Audrey Linkenheld, Députée du Nord, j’ai ainsi pu échanger autour d’un déjeuner avec des start-up, notamment les organisateurs du Grand Barouf, Taoufik Vallipuram et Jennifer Leblond de Ouishare. Mais aussi des chercheurs, comme Primavera De Filippi, qui travaille au CNRS et à Harvard, spécialiste de la Blockchain. Et des élus impliqués dans ces sujets comme Akim Oural, conseiller métropolitain en charge de l’économie numérique.

Lors d’un déjeuner « 100 % made in local », nous avons pu discuter de l’impact du numérique sur les collectivités de demain. Au-delà d’une technologie, le numérique questionne avant tout notre rapport à l’avenir. Autour des ateliers sur l’open data ou la Blockchain, j’ai ainsi pu mesurer les avancées pour que l’action publique puisse épouser les évolutions technologiques de notre société.


> Voir l’article publié sur le site de la préfecture du nord


> Lire l’article paru dans la voix du nord

Article-Metrp Lille -VDN